Citadelle Dock 1   I  Strasbourg   I   lauréat concours 2019

Un projet entre Ville et Port – vers une architecture contextuelle

Citadelle Dock1 est au cœur du projet urbain des Deux-Rives, dans un paysage en mutation. Il s’impose comme le premier fragment de la trame urbaine linéaire, très forte, qui caractérise ce nouveau quartier. Notre site est également marqué par des qualités paysagères remarquables liées à la présence de l’eau ; il est comme un trait d’union entre le Bassin Vauban et le Bassin de la Citadelle, à l’entrée de ce nouveau quartier portuaire.

La proximité de bâtiments caractéristiques de l’architecture portuaire et les orientations programmatiques guident naturellement le projet vers une écriture architecturale très ancrée dans ce contexte portuaire, en cohérence avec les projets voisins précédemment retenus et les bâtiments et infrastructures environnants. Le bâtiment assumera l’échelle du Port, où le caractère infrastructurel est éminemment présent, avec des caractéristiques de robustesse, de pérennité, de compacité et de sobriété au cœur des enjeux du projet.

Un projet entre échelle urbaine et échelle domestique

Citadelle Dock1 est singulier de par sa programmation mixte de logements et d’équipement. A la fois ouvert au public, conçu comme un bâtiment traversant entre les Quais et l’axe du tramway, il est aussi lieu de vie pour les 100 logements projetés. Cette dualité guide la conception du projet. Il s’agit à la fois de proposer un bâtiment structurant et emblématique de ce nouveau quartier, telle une « Porte d’entrée », et en même temps de concevoir un bâtiment de logements auquel les résidents pourront s’identifier et qu’ils pourront s’approprier. Les préoccupations inhérentes à la conception de logements seront traitées, avec pour singularité une proximité programmatique de laquelle le projet pourra tirer parti. La pertinence du projet à l’échelle du territoire autant qu’à l’échelle domestique du logement est un enjeu majeur de notre projet.

Un projet visible dans le paysage et un bâtiment depuis lequel regarder le paysage

Le projet, de par sa position et sa hauteur, est visible de loin dans le paysage, depuis le Parc de la Citadelle jusqu’au Pont Vauban, et sa conception doit prendre en compte ces différents points de vue.

Dans le même temps, le projet est guidé par la volonté d’offrir aux habitants d’un bâtiment largement ouvert sur le paysage, qui profite des vues qui s’offrent tout autour du site, aussi bien sur les Bassins, la Ville que le grand paysage. Reconnaitre et exploiter les qualités de chaque orientation est un élément structurant du projet.

 Le bâtiment est conçu comme rectangle complet, de hauteur 28,50m, évidé en partie haute au Nord et au Sud. Le retrait au Nord répond à la proximité de l’opération de logements Citadelle 2 ; le retrait au Sud permet de rester à distance des activités industrielles de SATI et de proposer un jardin sur le toit largement ouvert sur le paysage. Il résulte de cette « soustraction » un volume central très simple posé sur un socle, telle une émergence linéaire qui s’étire entre le Bassin Vauban et le Bassin de la Citadelle. Le bâtiment, également évidé sur les angles en partie basse, présente sur ses façades Est et Ouest une figure en croix. Le volume bas horizontal abrite une mixité programmatique avec deux tranches de logements sur les façades Est et Ouest entre lesquelles s’insère le Silo ; ce socle est surmonté du volume élancé vertical de logements.

Maîtrise d'ouvrage : SPL Deux-Rives - DOMIAL
Site : Strasbourg, Quartier Citadelle
Surface : 5 446 m² logements – 432 places de parking – 1 250 m² locaux associés à l’équipement
Programme : Construction de 101 logements et 432 places de parking
Budget : 16,6 M €
Calendrier : Lauréat concours 2019
Partenaires : Architectes associés Dietrich Untertrifaller architectes - b.e.t Acte 2 Paysage - Arbonis - DRTO Fluides - Engie - Oasiis - Urban Dumez